La mise en œuvre de la loi Sauvadet au sein du Département est une vrai déception !

Dans son courrier en date du 25 avril 2012, l’AC-MAE interpelle les parlementaires sur l’application a minima de la loi Sauvadet au Ministère des Affaires étrangères et européennes.

Elle rappelle à nos représentants élus notamment les règles et les pratiques en vigueur au sein de notre Ministère.

Nous sommes en période électorale, il faut se mobiliser pour faire entendre notre voix !

PDF - 692.2 ko
Lettre de l’AC-MAE aux parlementaires